Un guide de questionnement pour construire un cadre pédagogique

Le vendredi 9 avril 2004.

UN GUIDE DE QUESTIONNEMENT
POUR CONSTRUIRE UN CADRE PÉDAGOGIQUE

Quand on n’a jamais mené de cours avec des élèves, on ne peut de soi-même avoir anticipé toutes les questions auxquelles il faut avoir pensé, et à partir desquelles il va falloir se fixer des lignes de conduite. L’une des manières de commencer à construire des compétences professionnelles est de repérer des séries de questions-clefs qui se posent à tout enseignant entrant dans une salle de classe. Ce guide peut être utilisé en autoquestionnement, mais aussi comme questionnement possible de l’ensemble des colllègues que l’on rencontre dans les situations de formation ou d’exercice du métier. Les élèves, qui connaissent mieux leur métier d’élèves que les enseignants débutants ne connaissent le leur, s’attendent à ce que des décisions soient clairement établies et stabilisées sur ces questions. L’enseignant et ses élèves vont devoir se supporter jusqu’à la fin de l’année et il est important de contribuer à créer une atmosphère de sécurité et de confiance.
Ainsi peut-être peut-on arriver à cerner plus rapidement les zones de problèmes et se construire ses propres réponses concrètes en fonction de l’ensemble des facteurs évoqués ci-dessus.


-  1. LA PRÉSENCE DES ÉLÈVES
- Comment réagissez-vous quand un élève arrive en retard en cours ?
- Comment réagissez-vous quand un élève entre sans frapper ?
- Comment réagissez-vous aux absences longues d’élèves ?
- Comment réagissez-vous aux absences perlées ou sélectives ( l’élève ne vient pas à votre cours) ?

-  2. LES ASPECTS MATÉRIELS
Le matériel de l’élève :
- Quels matériels demandez-vous ? Pourquoi ?
- Avez-vous des normes de présentation des écrits que les élèves vous remettent ?
- Faites-vous des vérifications de matériel ? A quel moment de l’heure ? A quel moment de l’année ?
- Que faites-vous quand l’élève n’a pas de matériel ?
- Que faites-vous pour qu’ils sortent vite leur matériel en début de cours ?
Le matériel de la salle :
- Faites-vous vous même les tâches matérielles quotidiennes (tableau à essuyer, chaises à ranger, papiers à ramasser) ?
- Est-ce que vous déléguez ces tâches ? Selon quelles règles ?
Les matériels spécifiques : (rétroprojecteur, vidéoprojecteur, télévision, magnétoscope...)
- Comment vous assurez-vous au préalable qu’ils sont en état de marche ?
- Quel scénario de repli prévoyez-vous ?

-  3. LA PRÉSENCE DU CORPS
- Que faites-vous quand un élève mange un bonbon ou un chewing gum ?
- Réagissez-vous à des attitudes corporelles décontractées (élèves appuyés aux murs, pieds sur les chaises ...)
- Intervenez-vous sur des choix vestimentaires des élèves ?
- Acceptez-vous qu’ils gardent leur anorak ou leur couvre-chef ?
- Avez-vous des lignes de conduite sur ces sujets en ce qui concerne vos choix d’attitudes, de vêtements ?

-  4. LES DÉPLACEMENTS
- Comment gérez-vous les entrées et les sorties de la salle de classe ?
- Comment gérez-vous les déplacements dans les escaliers ?
- Comment gérez-vous les déplacements dans la salle ?
- Est-ce que vous autorisez les sorties en cours d’heure ?
- Ont-ils droit de sortir de la salle quand vous les avez deux heures en suivant ?

-  5. LES PLACEMENTS DANS LA CLASSE
- Selon quels critères placez-vous les élèves en début d’année (ordre alphabétique, mixité, affinités entre élèves....) ?
- Comment-vous assurez-vous qu’ils reprennent les mêmes places d’un cours sur l’autre ?
- Etablissez-vous un plan de classe ?
- Procédez-vous à des réajustements ultérieurs ?
- Comment disposez-vous les tables dans la salle ?

-  6. LA COMMUNICATION ORALE
Les échanges collectifs :
- En début d’année, quels moyens vous donnez-vous pour reternir le nom et le prénom des élèves ?
- Est-ce que vous les tutoyez ou vous les vouvoyez ?
- Est-ce que vous faites attention à votre voix ?
- Comment gérez-vous les interventions orales des élèves ?
- Est-ce que vous avez des techniques verbales pour les valoriser ?
Les échanges élèves/élèves :
- Qu’est-ce que vous estimez tolérable ?
- Construisez-vous avec les élèves des règles de communication ? Comment ?
- Comment intervenez-vous dans les autres cas ?
Les échanges entre le professeur et un élève :
- En cas de travail individualisé, répondez-vous au cas par cas ou bien dans un certain ordre ?
- Dans les autres cas, est-ce que vous acceptez de répondre à une demande avant la mise au travail de tous ou bien vous le mettez provisoirement de côté ?
- Est-ce vous qui vous déplacez ou bien l’élève ?
- L’échange a-t-il lieu à voix haute ou à voix basse ?
Les règles de politesse :
- Avez-vous un code établi ?
Le conflit en classe avec un élève : (échange qui tourne mal).
- Comment résolvez-vous le problème ? En direct ou en différé ?
- Est-ce que vous le gardez en fin d’heure pour un entretien ?
Le conflit avec un groupe d’élèves ou la classe :
- Quel type de solution choisissez-vous ?

-  7. LES MISES AU TRAVAIL
La phase d’accueil des élèves :
- Comment faites-vous entrer les élèves ?
- A quel moment remplissez-vous les différents registres (cahier de textes ou feuilles d’absence) ?
- Vous contentez-vous des registres administratifs d’absence ou bien jugez-vous utile d’en avoir un qui vous soit personnel ?
- Ces tâches sont -elles déléguées à des élèves ?
- Quel moment choisissez-vous pour faire les communications qui ne concernent pas directement le cours ?
La phase de mise en relation :
- Comment faites-vous une connection avec votre cours précédent ?
- Comment annoncez-vous le travail du jour ?
La phase de cours proprement dite :
- Comment les supports de cours sont-il distribués ?
- Comment gérez-vous les traces écrites (tableau, cahiers) ?
- Comment signifiez-vous aux élèves que tel moment de travail prend fin ?
La clôture du cours :
- Comment anticipez-vous la fin du cours ?
- Quand donnez-vous le travail ultérieur ?
- Qui décide que le cours est fini ( vous, les élèves, la sonnerie, l’autobus scolaire) ?
- Comment les élèves sortent-ils de la classe ?

-  8. L’ÉVALUATION
-Avez-vous un système d’explications et de justifications des notes que vous mettez ?
- Est-ce un système stable ou évolutif dans l’année ?
- Acceptez-vous de revenir sur une erreur d’évaluation que vous avez commise ? (quand vous avez oublié une erreur ou quand vous en avez compté une à tort).
- Avez-vous des principes de conduite en cas de triche ?

-  9. LE TRAVAIL HORS CLASSE
- Comment vous assurez-vous qu’il est fait ?
- Que faites-vous quand il n’est pas fait ?
- A quel moment du cours réglez-vous ce type de problème ?
- Est-ce que vous astreignez à rendre les travaux dans des temps déterminés ?
- Prenez-vous des mesures si leurs notes de leçons sont régulièrement au-dessous de la moyenne ?

-  10. LES SANCTIONS (terme neutre)
- Quels types de sanctions envisagez-vous ?
- Avez-vous pensé à des systèmes de gradation des sanctions ?
- Se traduisent-elles parfois par du travail scolaire ? Lequel ?
- Est-il justifié aux élèves ? Est-il évalué ? Noté ?
- Avez-vous pensé à des sanctions positives ?

-  11. LA CONDUITE HORS DE LA SALLE DE CLASSE
- Intervenez-vous dans les couloirs ? dans la cour ? devant l’établissement ?
- Intervenez-vous par rapport à des élèves que vous n’avez pas en classe ?

Faire des choix personnels sur toutes ces questions est inévitable. Les réponses que l’on y donnera ne seront pas nécessairement les mêmes avec toutes les classes, aux différents moment de l’année ou de sa carrière. Mais elles ne doivent pas rester dans un impensé.
De même, les modalités selon lesquelles on justifie ses choix aux élèves revêtent également une grande importance pour ceux-ci. N’oublions pas qu’ils sont confrontés chaque jour à des enseignants qui ont des systèmes différents d’organisation du travail.
A titre d’exemple d’une mise en œuvre personnelle, vous pouvez lire un témoignage de pratique.

Jean-François Inisan
Formateur IUFM Nord-Pas de Calais
Réécriture d’un article paru dans les Cahiers Pédagogiques en 1991