Découvrir le rôle de la légende dans la photo d’information

Le vendredi 21 février 2003.

J’ai expérimenté cette activité en sixième mais elle est selon moi transférable à tous les niveaux en adaptant le choix des photos à l’âge des élèves.

Mon objectif était que les élèves découvrent la relation étroite qui existe entre une photographie et se légende et la nécessité de connaître les deux si l’on veut donner une interprétation juste de ce que l’on analyse. D’autant que l’interaction entre l’image et sa légende est particulièrement forte lorsqu’on touche à la photo d’information : en effet, la part d’interprétation n’est pas la même que pour une photo d’art par exemple, les buts du photographe étant là de donner des informations les plus précises possibles sur un événement particulier pour donner " à voir " au public, en quelques sortes, témoigner.

Cette activité se place en début de séquence car elle permet une découverte du genre, permet d’analyser les interactions entre le texte qui donne sens à ce que l’on voit et en même temps les techniques que le photographe a utilisées pour donner du sens à ce qu’il voulait montrer. Cette approche sera aussi le prétexte à aborder le vocabulaire technique de la composition de l’image, les différents plans, les angles de vue etc ...

J’ai donc préparé un photolangage à partir de magazines que j’avais pris le soin d’acheter en double pour en garder un exemplaire intact afin que les élèves puissent aller les consulter par la suite.
Elément du photolangage :

Article dont la photo est tirée :

Lorsque les élèves entrent dans la salle pour une séance de 2 heures, ils trouvent disposées sur des tables au fond de la salle une quarantaine de photos collées sur A4 blancs et la consigne qu’ils reçoivent est de les regarder toutes avant d’en choisir une.

Ensuite, lorsque chacun a choisi, la classe s’installe avec cette consigne :


Sur une feuille de classeur je note :

Qu’est-ce que je vois sur ma photo ?
Pourquoi est-ce que je l’ai choisie ?
Quel titre est-ce que je lui donne ?
Quel est son véritable " titre "(celui qui se trouve sous la photo, dans le magazine) ?


A l’oral, je précise bien que les élèves ne pourront répondre à la dernière question que lorsqu’ils iront voir dans les magazines qui se trouvent sur mon bureau . Ainsi, ils peuvent individuellement me dire quelques mots de leur choix avant d’aller voir dans quel contexte se trouve leur image.

Cette première phase a remporté beaucoup de succès car la différence entre ce que les élèves imaginaient et ce que " dit " la légende est soit important, et cela crée la surprise, soit proche, auquel cas ils sont fiers d’avoir " presque deviné " la réalité.
Ensuite, je distribue un questionnaire plus pointu sur le contexte général de la photo, à savoir l’article dans lequel elle apparaît, et les relations que l’on découvre entre le texte de l’article, le texte de la légende (la notion n’a pas encore été abordée, on en est encore au " titre " de l’image) et la photo elle même.


- Donne le titre de l’article dans lequel se trouve ta photographie

-  De quoi parle cet article ?

-  Tu dirais que cet article est de quel genre (reportage, interview ..) ?

-  Il se trouve dans quel magazine ?

-  Est-ce que la légende (c’est ainsi qu’on appelle le texte court qui accompagne une photo et que nous avons appelé " titre " jusqu’à maintenant)t’aide à comprendre la photo ?
Comment ?

-  Est-ce que la légende te donne des renseignements en plus de ce que tu vois comme des dates, des noms de lieux, de personnages ... ?

-  Est-ce qu’elle décrit la même chose que ce qu’on voit sur la photo et rien de plus ?

-  Est-ce que la légende ne décrit pas du tout la photo mais parle d’autre chose ?

-  Est-ce que l’article, la légende et la photo disent et montrent la même chose ?

-  A ton avis, à quoi sert la photo dans cet article ?
Quelle taille fait-elle par rapport au texte ?

-  Est-elle en couleur ou en noir et blanc ?

-  Y a-t-il d’autres photos dans cet article ?

-  Toutes ces photos ont-elles un rapport entre elles si on ne regarde pas le texte ?

-  Pourrait-on les enlever ? Pourquoi ?

-  Que représente le nom entre parenthèses dans la légende ?


A la fin de la séance, je demande à un élève de dire ce qu’est une légende pour remettre la notion en mémoire de tout le monde et quelques élèves exposent à l’oral une synthèse de ce qu’ils ont fait pendant 2 heures. Quelques questions et remarques sortent à cette occasion :

" moi, je trouve que la photo est inutile car elle montre la même chose que l’article, elle n’apporte rien de plus ", " ma photo n’a rien à voir avec le texte, sans la légende je n’aurai rien compris " " mais pourquoi il y a des photos qui n’ont rien à voir, elles ne servent à rien ! ", " on comprend mieux avec la photo car elle montre où ça se passe, on imagine mieux "

Ils ont touché du doigt les différentes fonctions de la photo d’information et je leur demande de garder ces questions pour le lendemain car elles nous aideront à effectuer un classement et à essayer de trouver à quoi servent les photos d’information.

Lors de la seconde séance notre but était donc d’identifier les genres d’images utilisées dans la presse écrite et de faire la différence entre image d’information, image illustrative et image prétexte.

Nous reprenons les photos et les questionnaires sur lesquels les élèves ont travaillé la veille et chacun doit remplir un tableau en se servant des éléments collectés la veille.


Nom du magazine :
Dans l’article, nombre de photos :
Surface des photos/page :
Source des photos :
Quelle légende ?
Lieu où a été prise la photo :
Personnages / sujet :
Cadrage :
Angle de prise de vue ?
Composition :
Lumière :
Quelles information apporte-t-elle ?
Décrit-elle une situation ?
Crée-t-elle de l’émotion ?
Est-elle complémentaire du texte ?
Une simple illustration dans la page ?

----

Ce tableau nous permettra de classer les différents types de photos mais aussi d’aborder la notion d’oeil du photographe .

Certains termes utilisés dans le tableau sont inconnus des élèves (source des photos, cadrage, angle de prise de vue) : ils nous permettront de construire ces notions au cours de la séance.

En fin d’heure nous construisons ensemble une trace écrite sur " Le rôle de la photo dans la presse " qui donne les définitions que nous avons élaborées.


Une photo dans un article attire notre regard, notre attention, c’est pourquoi on peut dire que le photojournalisme peut servir d’accroche.

Quelquefois l’information principale est fournie par le texte et la photo n’est qu’une illustration.

Quelquefois le texte complète l’information que donne la photo.

Mais dans d’autres cas la photo donne un point de vue différent et montre un peu ce que pense le photographe du sujet.La photo amène donc une autre façon de voir les choses.


La dernière séance nous permet de mettre au clair les notions techniques que nous avons rencontrées, de noter des définitions et de s’exercer à prendre des photos selon différents points de vue et différents cadrages

Photo prise en contre-plongée

Nous finissons sur un exercice d’entraînement où chacun doit dessiner un personnage ou un objetde face, en plongée, en contre plongée, puis le dessiner en gros plan, plan américain, plan moyen, plan large, selon la technique du zoom .

Comme les élèves n’ont pas terminé à la fin de l’heure, je leur propose de terminer ces dessins pour la fois d’après.

essai d’une élève - 50.5 ko
essai d’une élève

A la maison pour la semaine suivante, ils doivent également trouver une photographie et l’analyser pour la présenter à la classe.

Valérie Louchart
collège Mme De Staël
écriture pour passages