Accueil du site : Actualité : ÉSPÉ Lille Nord de France

ÉSPÉ Lille Nord de France

Une ÉSPÉ de plein exercice dans l’académie de Lille dès la rentrée 2013

Classe

En application du projet de la loi portant refondation de l’École, une ÉSPÉ ÉSPÉ École supérieure du professorat et de l’éducation (École Supérieure du Professorat et de l’Éducation) sera créée dans chaque académie à compter du 1er septembre 2013, les IUFM IUFM Institut universitaire de formation des maitres disparaissant à la même date.

Après discussions et débats, le Groupe de pilotage académique animé par le recteur chancelier a retenu l’option la plus ambitieuse du projet : une ÉSPÉ ÉSPÉ École supérieure du professorat et de l’éducation de plein exercice

Une ÉSPÉ ÉSPÉ École supérieure du professorat et de l’éducation de plein exercice :
- qui sera portée par le PRES Université de Lille – Nord de France,
- qui inscrira dans les masters MEEF MEEF Master Enseigment Etude Sup (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) PE PE Professeur des écoles , PLC PLC Professeur des lycées et collèges , PLP et CPE CPE Conseiller principal d’éducation tous les étudiants qui se destinent aux métiers de l’enseignement,
- qui organisera et financera les formations master MEEF MEEF Master Enseigment Etude Sup ,
- qui sera opératrice pour certains masters MEEF MEEF Master Enseigment Etude Sup ,
- qui délivrera le diplôme de master MEEF MEEF Master Enseigment Etude Sup ,
- qui intégrera en bloc tous les personnels de l’IUFM IUFM Institut universitaire de formation des maitres , Biatss et enseignants,
- qui bénéficiera aussi de l’apport des moyens actuellement engagés par les universités pour la formation des enseignants du 2nd degré.

Ainsi, pour le public, les étudiants et les partenaires institutionnels ou associatifs, l’ÉSPÉ ÉSPÉ École supérieure du professorat et de l’éducation en Nord-Pas de Calais sera clairement l’institution de référence pour la formation professionnelle universitaire des enseignants et, demain peut-être, d’autres acteurs de l’éducation et de la formation.

Ce choix ambitieux de l’académie de Lille est à porter d’abord au crédit des présidents d’université qui, au repli sur soi et au partage des dépouilles de l’ex-IUFM IUFM Institut universitaire de formation des maitres démembré, ont préféré la construction d’une nouvelle institution par l’apport de tous, au sein de la « maison commune » PRES, qui elle aussi est appelée à évoluer dans le cadre de la prochaine loi sur l’ESR. Le courage citoyen du nouveau président de l’université d’Artois, Francis Marcoin, doit être salué comme il convient, puisque l’université d’Artois sera le plus important contributeur de l’ÉSPÉ ÉSPÉ École supérieure du professorat et de l’éducation du fait de l’intégration de l’IUFM IUFM Institut universitaire de formation des maitres en son sein depuis le 1er janvier 2008. Le rôle du recteur chancelier s’est révélé essentiel également, non seulement pour dire et rappeler le point de vue de l’employeur Éducation nationale et de l’État éducateur, mais aussi pour faire en sorte que la création de l’ÉSPÉ ÉSPÉ École supérieure du professorat et de l’éducation ne soit pas le prétexte à régler des comptes anciens.

Il reste un énorme travail à accomplir pour lever les dernières imprécisions et surtout opérationnaliser la décision prise pour que les formations démarrent réellement au 1er septembre 2013. Where there’s a will, there’s a way. Et volonté il y a.

Dominique Guy Brassart Villeneuve d’Ascq le 6 mars 2013

 

SPIP | Plan du site | Mentions légales | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0